vendredi, mars 5, 2021
Santé

Comment protéger une personne âgée ?

Votre grand-oncle a un âge avancé. Vous vous faites du mauvais sang pour lui à tout instant. Etant donné que vous êtes loin de lui, il vous faudrait un moyen dynamique de le protéger. Les propositions ci-dessous pourraient bien servir.

Opter pour la téléassistance

La téléassistance personne âgée est un moyen dynamique permettant de protéger une personne âgée à distance. C’est tout un dispositif qui offre la possibilité de suivre à tout instant un senior. Tout est question d’électronique et de connexion avec le réseau principal.

A lire également : Quel est le rôle du vétérinaire ?

Il convient de veiller à ce que les clauses du contrat de prestation soient assez transparentes et profitables pour un service de qualité. C’est à cette seule condition que le senior assisté vous sera reconnaissant. Il se sentira protégé au lieu de se croire harcelé.

Obtenir une mesure de protection auprès d’un juge

A un certain moment, les personnes âgées n’ont plus vraiment toutes leurs facultés. C’est à ce moment qu’elles ont le plus besoin d’avoir quelqu’un à côté d’elles. La législation prévoit des moyens de régler ce problème. Il s’agit d’obtenir une mesure de protection. Cela consiste à recevoir d’un juge, une mention spéciale de protection d’un individu. Ainsi, cette personne est connue comme une personne à risque. Dès qu’il y a un problème, on la suit autrement. On lui donne plus d’attention. Elle doit être assistée dans toutes ses opérations légales. Les actes qu’elle signe sans assistance sont considérés comme irrecevables.

A lire aussi : Les technologies GPS au service de la téléassistance mobile

La solution va jusqu’à l’obtention d’un droit de représentation exclusive des intérêts de la personne. Ainsi, pour les transactions financières et leurs négociations, l’on se présente et réalise toutes les opérations au nom du senior. De cette façon, on la protège aussi des arnaques.

Trouver un assistant en famille

La meilleure façon de protéger un proche en âge avancé est de lui trouver un assistant en famille. Ce sera un individu qui a un peu de temps libre et qui vivrait dans la même maison que le senior. C’est une initiative économique et très pratique. Les problèmes de la famille restent dans la famille.

L’assistant étant membre de la famille, il règle tous les soucis à l’interne. Il soulage la bourse des membres de la famille et en profite pour avoir de l’expérience en gestion de personnes vulnérables. C’est souvent mieux qu’une infirmière à domicile. On est également sûr qu’aucun problème ne saurait créer de gros dommages à l’entourage.

Placer sous tutelle

Le placement sous tutelle est une option réservée pour les cas d’altération des capacités du senior. S’il n’arrive plus à répondre de ses actes de façon cohérente, il serait préférable de limiter les dégâts en prenant tout en main. Ce n’est pas une simple mesure d’assistance. L’on est à l’étape supérieure dans le processus légal. C’est le dernier recours au cas où l’on aurait plus d’alternatives. Il s’agit de retirer tous les droits de l’individu. Quelqu’un décide à sa place de ce qu’il pourrait faire ou pas. Il ne peut réaliser aucune opération bancaire sans que vous ne soyez contacté, par exemple.