Comment faire pour ne pas payer un implant dentaire?

Comment faire pour ne pas payer un implant dentaire?

Êtes-vous à la recherche de solutions pour ne pas payer un implant dentaire ? C’est tout à fait normal puisque les implants dentaires font partie des soins les plus coûteux. Ceci surtout à cause de l’importance des interventions et aussi des technologies utilisées. Cependant, il existe des moyens pouvant vous permettre de ne pas payer vos implants. Découvrez-les ici.

Souscrire une aide financière pour ne pas payer un implant dentaire

La sécurité sociale et les mutuelles de santé sont des aides financières non négligeables lorsque vous recherchez des solutions pour ne pas payer un implant dentaire. Pour bénéficier d’un remboursement plus consistant de votre prothèse, il est conseillé de souscrire ces deux types d’aides.

A voir aussi : Combien coûte un serrurier pour changer une serrure ?

La sécurité sociale

Seules les couronnes dentaires sont remboursées par la sécurité sociale à hauteur de 70 %. Il s’agit d’un taux conventionnel dont l’usage dépend de la dent concernée et du matériau utilisé. Le montant de remboursement est fixé à 120 euros lorsqu’il est plafonné par la sécurité sociale elle-même et à 107,50 euros quand il est fixé librement. À ce moment, le coût d’un implant dentaire peut aller jusqu’à 1500 euros, voire plus.

Cette subvention de la sécurité sociale est clairement insuffisante pour vous payer votre implant dentaire. C’est pour cela qu’il est recommandé de souscrire une mutuelle de santé. Par ailleurs, il faut noter que l’implant et son pilier prothétique ne sont pas pris en charge par le régime obligatoire d’Assurance maladie.

A découvrir également : Comment choisir un constructeur de maison individuelle ?

Les mutuelles de santé

Souscrire une mutuelle de santé est également une solution pouvant vous aider à ne pas payer un implant dentaire, du moins la totalité des frais. Elle vous permet de compléter en partie la prise en charge de la sécurité sociale ou la totalité. Cependant, tous les contrats de mutuelle ne proposent pas de garantie d’implantologie. C’est pourquoi il faut faire très attention au moment de choisir une mutuelle.

Leurs aides financières dans le cadre de l’implantologie dentaire peuvent aller jusqu’à 1200 euros. Par ailleurs, n’oubliez pas de tenir compte de vos besoins avant de choisir votre mutuelle santé.

De plus, le choix du dentiste a également un impact sur le remboursement des frais. En effet, certains spécialistes proposent le tiers payant. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin d’avancer les frais de vos soins dentaires avant d’être pris en charge.

Utiliser la réforme 100 % santé

Une autre solution pour ne pas payer un implant dentaire est la réforme 100 % santé. Il est bien vrai que cette dernière ne prend pas en charge tous les soins dentaires, mais elle s’applique à certaines prestations d’implantologie, à savoir :

  • la pose d’une couronne transitoire ou définitive ;
  • la pose d’un inlay-core en métal ;
  • la pose d’un bridge de type céramo-métallique.

Le remboursement partiel ou total par la réforme 100 % santé de votre implantation dentaire tient compte de trois éléments. Il s’agit de la catégorie de prothèse, des matériaux utilisés et de la nature de l’intervention. Tout comme le cas de la sécurité sociale, seule la prothèse est remboursée par la réforme 100 % santé.

Autres moyens pour réduire les frais d’un implant dentaire

Il existe plusieurs autres solutions financières qui peuvent vous permettre de réduire le coût d’un implant dentaire selon le profil du patient. Les associations ou les organismes comme la Croix-Rouge ou l’APAD aident les personnes aux revenus très modestes à obtenir leur implant dentaire à moindre coût.

Savoir choisir sa mutuelle pour ne pas payer un implant dentaire : un point très important

Pour rappel, toutes les mutuelles n’offrent pas de garantie de remboursement d’implant dentaire. Sur ce point, vous devez alors rester assez vigilant. Vous devez aussi retenir que les mutuelles pour implant dentaire proposent souvent des remboursements sous forme de forfait annuel ou sous forme de pourcentage. Ce remboursement est systématiquement plafonné par la mutuelle.

Pour donc choisir une mutuelle d’implant dentaire, vous devez tenir compte non seulement de vos besoins, mais aussi du taux et du plafond de remboursement. Les modalités de prise en charge sont également à viser. Les mutuelles de santé qui remboursent les implants dentaires sont entre autres ECA Assurances, Malakoff Humanis, April, Cegema, etc.