mercredi, novembre 21, 2018
Maison

Tout savoir sur le métier de manutentionnaire

Le manutentionnaire a pour rôle d’acheminer des stocks d’un endroit à un autre. Il peut s’agir de marchandises, de produits, de matières solides, de matières liquides, ou autres. En principe, le manutentionnaire travaille dans un entrepôt. En plus de la manutention des produits, il doit aussi pouvoir intervenir dans les opérations de réception, de rangement, de préparation, d’emballage et d’inventaire physique.

Le métier de manutentionnaire

Le manutentionnaire est un employé qui a pour rôle d’assurer le déplacement, rangement et stockage de produits à l’intérieur des entrepôts. C’est ainsi que le manutentionnaire est d’habitude défini comme étant un agent de déplacement des charges. Dans chaque entreprise qui traite des matières premières, des produits finis ou semi-finis, il doit y avoir un manutentionnaire. Étant donné que ces lieux présentent des services de magasinage, ce sera au manutentionnaire de réceptionner et de comptabiliser les marchandises, d’assurer le contrôle des lots, de repérer et de signaler les produits manquants ou détériorés, mais aussi de trier les produits selon des indications.

Le manutentionnaire a également pour rôle de ranger le stock et c’est la raison pour laquelle il se sert de certains outils tels qu’une table élévatrice, un diable, des sangles, etc. Il revient aussi au professionnel de participer à l’emballage et au conditionnement des marchandises pour le transport, même dans le cadre de la manutention portuaire.

Formation et compétences requises

Le métier de manutentionnaire n’exige pas vraiment de diplôme. Quant à la formation, elle peut se faire auprès des employeurs. Tout ce qu’on attend du manutentionnaire, c’est qu’il ait une bonne connaissance des règles de sécurité, en plus de quelques notions en logistique et informatique. Il doit également présenter une bonne condition physique pour pouvoir exercer sa profession avec succès.

Parmi les autres compétences requises, on peut aussi parler de l’endurance et de la résistance à la fatigue. Il faut dire que c’est un travail qui est loin d’être facile. Il ne convient pas à toutes les personnalités. Les personnes qui ne sont pas endurantes et/ou qui ne sont pas réellement motivées auront du mal à évoluer dans ce domaine.

Le manutentionnaire commence au SMIC. Il peut se retrouver avec un salaire de 1900 euros brut avec quelques années d’expérience. Parmi les autres appellations pouvant lui être affectées, on retrouve le terme de préparateur de commande. Il y a aussi l’expression « employé de libre-service » lorsqu’il travaille dans la grande distribution par exemple.