mercredi, septembre 22, 2021
Santé

Comment calculer IMC femme ?

L’indice de masse corporelle (IMC) est une estimation de la modération du poids corporel d’une personne en fonction de sa taille et de son poids. Les médecins considèrent qu’un IMC sain pour les femmes se situe entre 18,5 et 24,9.

Comment l’IMC est-il calculé ?

A lire en complément : Comment trouver un médecin de garde

L’IMC est calculé de la même façon pour tout le monde, enfant, homme et femme. Pour le faire, on utilise la formule suivante :

Formule : poids (kg) / [taille (m)]2.

A lire en complément : Quelles études pour devenir ambulancier ?

Pour calculer l’IMC : on divise le poids en kilogramme par la taille en mètres au carré. La taille étant généralement mesurée en centimètres, divisez la taille en centimètres par 100 pour obtenir la taille en mètres.

Exemple : Poids = 55 kg, Taille = 160 cm (1,60 m)

Calcul : 55 ÷ (1.60)2 = 21.5

L’IMC est-il plus important pour les femmes ou les hommes ?

Les mêmes mesures de l’IMC s’appliquent aux deux sexes, car les mêmes risques de développer des maladies liées au poids s’appliquent aux femmes et aux hommes.

La recherche a établi un lien entre un IMC plus élevé et un risque accru d’un certain nombre de maladies, notamment le diabète de type 2, les maladies cardiaques, l’arthrose et certains types de cancer, comme le cancer du sein.

L’IMC est-il exact à 100 % ?

L’IMC ne fait pas la distinction entre la graisse et les muscles. En conclusion, les personnes ayant une masse musculaire importante auront souvent un IMC élevé, même si leur graisse corporelle se situe dans la fourchette saine. De plus, un IMC sain n’est pas toujours synonyme de bonne santé. En fait, les recherches montrent qu’une personne sur trois ayant un IMC sain est relativement en mauvaise santé une fois que d’autres résultats de tests, comme la pression artérielle, la glycémie et le cholestérol, sont pris en compte.

L’une des explications est que l’IMC ne reflète pas l’endroit où la graisse corporelle est stockée. Aussi, il est possible d’avoir un IMC sain, tout en portant trop de graisse autour de la taille, un endroit qui pose plus de risque pour la santé que le poids porté sur les hanches et les cuisses.

Autres méthodes de mesure du poids

Outre l’IMC, les femmes peuvent utiliser d’autres méthodes pour comprendre leur poids, leur composition corporelle et leur risque de contracter certaines maladies. Selon la Harvard School of Health, il s’agit notamment des méthodes suivantes :

Le tour de taille

Cette méthode permet de mesurer la graisse du ventre, qui est un indicateur clé du risque de maladie liée au poids. Les personnes peuvent mesurer la circonférence de leur taille à l’aide d’un mètre ruban souple.

Rapport taille/hanche (RTH)

Cette méthode permet également de mesurer la graisse abdominale. Une personne peut calculer son RTH en divisant son tour de taille par la circonférence de ses hanches. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un RTH de 0,85 ou moins pour les femmes signifie qu’elles ont un faible risque de maladie liée au poids.