Comment bien faire de l’enduro ?

Comment bien faire de l’enduro ?

Vous vous demandez sûrement pourquoi ce sport porte ce nom, et en quoi il diffère du motocross ? Il existe également des machines spécifiques qui doivent être utilisées pour la pratique de ce sport. Vous pourrez en savoir plus sur la pratique de l’enduro en poursuivant la lecture de cet article.

Qu’est-ce que l’enduro ?

Pour commencer, l’enduro est une activité de moto tout-terrain qui est excellente pour le loisir. Il va sans dire que pour la majorité des gens qui pratiquent ce sport, l’enduro est souvent associé à la compétition. Pour plus d’infos, inscrivez-vous dans ce centre de formation enduro. L’enduro, pour faire simple, est un type de course d’endurance à moto qui ressemble beaucoup aux rallyes automobiles. Une course d’enduro comprend en effet des épreuves spéciales chronométrées et des épreuves de liaison. L’objectif est d’être le premier à terminer dans le plus court laps de temps. Les chutes sont fréquentes dans ce sport spectaculaire. Contrairement à la moto rapide, qui est très raisonnable par rapport à l’enduro, il faut apprécier la boue et l’aspect tout-terrain de ce sport !

A voir aussi : Mitsubishi Outlander PHEV : les raisons de l'essayer

Zoom sur les conditions de l’enduro

Avant de vous lancer dans cette pratique, vous devez posséder un permis moto et une assurance. Toutefois, il faut également disposer d’une moto enduro spécifique pour des randonnées en famille. Naturellement, à condition de respecter le code de la route et de rouler sur ce que l’on appelle les routes ou chemins ouverts. Cette activité peut se pratiquer en petit groupe ou en solitaire et dans ce cas, il ne s’agit de rien d’autre que de piloter une moto sur des routes plus ou moins accidentées appelées croisements. Vous aurez besoin d’un casque similaire à celui utilisé pour le cross et d’un masque pour les yeux, comme c’est le cas dans la plupart des disciplines liées à la moto.

A lire aussi : Où voir les chevaux fiscaux sur une carte grise ?