mercredi, juillet 28, 2021
Automobile

Combien chevaux fiscaux ?

chevaux fiscaux

La puissance fiscale de votre voiture notée cv a un impact considérable sur votre assurance auto. En effet, elle est évaluée afin d’établir le certificat d’immatriculation de votre voiture. Le nombre de chevaux fiscaux ou la puissance fiscale de votre véhicule est renseigné à la rubrique P6. Retrouvez dans cet article la formule pour calculer la puissance fiscale de votre auto.

Différence entre puissance fiscale et puissance réelle

Sur votre véhicule, vous pouvez facilement distinguer deux types de chevaux. Il s’agit des chevaux-vapeur (Ch ou Din) et les chevaux fiscaux. Les premiers permettent de connaître la puissance réelle de votre voiture tandis que les seconds sont une unité administrative utilisée en droit fiscal lors de l’immatriculation de votre voiture.

Lire également : Faut-il acheter son camping-car neuf ou d'occasion

Les chevaux fiscaux comme élément de calcul de votre assurance auto

Les chevaux fiscaux (ou puissance administrative) sont l’un des éléments entrant dans le calcul de votre prime d’assurance auto. Les compagnies d’assurance ont besoin de connaître précisément la puissance fiscale de votre véhicule pour de nombreuses raisons. Les principales sont le risque d’accident élevé pour une voiture puissante ainsi que les frais de réparation et de replacement qui deviennent plus coûteux. Par ailleurs, la puissance fiscale de votre voiture est renseignée à la rubrique P6 du certificat d’immatriculation.

Comment calcule-t-on la puissance fiscale d’une voiture ?

La formule de calcul de la puissance fiscale a évolué dans le temps. Depuis juillet 1998, la formule de calcul largement reconnue prend désormais en compte les émissions de dioxyde de carbone (CO2) exprimées en grammes par kilomètres (g/km). L’intégration de ce critère de calcul a pour incidence des puissances administratives différentes pour deux véhicules ayant la même puissance mécanique. La différence d’émission de dioxyde de carbone peut être due à la conception du moteur ou à la qualité du carburant utilisé.

A lire aussi : Mondial de l'automobile : Renault affiche ses ambitions

La puissance fiscale est aussi calculée en fonction de la puissance du moteur, désormais exprimée en kilowatts depuis l’entrée des voitures hybrides et électriques sur le marché automobile. Tout en sachant qu’un cheval DIN équivaut à 0,736 KW, nous obtenons la formule de calcul suivante : Pa = (CO2/45) + (P x 0,736/40)^1,6.

Le calcul de la puissance administrative est uniformisé sur toute l’étendue du territoire français, son coût connait une issue différente. On distingue des coûts différents non seulement entre les pays européens, mais aussi entre divers départements français. Le prix de la puissance fiscale de votre véhicule peut donc varier d’une région d’immatriculation à une autre.

Quel est le prix d’un cheval fiscal ?

Comme précisé plus haut, le prix d’un cheval fiscal est une donnée qui change d’un département à l’autre. Ceux-ci ont donc la liberté de fixer le tarif ainsi que d’éventuelles exonérations. Dans la plupart des cas, les régions d’immatriculation se servent du prix et des exonérations pour promouvoir les véhicules les moins polluants comme les voitures électriques ou hybrides. Ce prix évolue aussi en fonction des avancés dans l’industrie automobile. En vous basant sur le poids de votre véhicule, son ancienneté et sa puissance fiscale, vous pouvez déterminer la valeur exacte de la taxe sur le certificat d’immatriculation que vous devez.