mercredi, avril 14, 2021
Automobile

Assurance auto : réparation ou indemnisation ?

Vous avez souscrit comme tout le monde à une assurance auto. Il persiste quand même à votre niveau un doute sur le mode de couverture que vous offre votre prestataire. Vous aimeriez savoir à quel moment il peut y avoir une réparation ou une indemnisation. L’on vous en dit plus en quelques lignes.

Réparation de véhicule

L’assurance auto permet en temps normal de bénéficier de l’aide de l’assureur en cas de sinistre. Ainsi, on gère les dégâts avec un apport financier externe. En temps normal, il devrait y avoir réparation pour toutes les automobiles.

A lire en complément : Faut-il acheter son camping-car neuf ou d'occasion

Critères de réparation

Généralement, l’on s’attend à une réparation dans le cas où le véhicule est toujours réparable. C’est à l’assureur de dire selon des bases techniques et mécaniques si le véhicule peut se réparer ou pas. En fonction de cela, il assure la réparation en entier ou en partie. La réparation est faite en fonction de certains paramètres précis. Ce n’est pas toujours l’assureur qui gère.

  • L’état du véhicule : le véhicule ne peut se réparer que s’il est encore en état de l’être. Il peut alors rouler sans causer de dommages à autrui. Il faut considérer dans ce cas autrui comme la nature aussi. Si l’état de dégradation de la voiture n’implique pas de la pollution, l’on peut espérer une réparation.
  • Le coût de la réparation: lorsque l’assureur se tourne vers la réparation de l’automobile sinistrée, il estime que la voiture peut se remettre en état. Cela veut dire directement que la réparation coûterait moins cher qu’une indemnisation. Ainsi, la dépense de réparation ne dépassera pas le coût de la voiture elle-même à l’achat.
  • Les garanties choisies: les garanties vous permettent de bénéficier réellement de l’aide de l’assureur pour un cas donné. C’est pour cette raison que l’on vous recommande de sélectionner toutes les garanties qui se prêtent à votre situation ou à votre milieu de vie. Il s’agit donc d’un détail déjà choisi depuis la signature du contrat d’assurance. Vous n’êtes alors candidat à la réparation qu’en cas de prescription dans les clauses du contrat.

Indemnisation en cas de sinistre

On parle toujours d’indemnisation d’un véhicule sinistré, que ce soit pour la réparation ou la valeur à neuf. Tout ce que l’assurance offre est géré comme tel. Toutefois, dans certaines conditions spécifiques, l’on parle réellement d’indemnisation. C’est dire que l’on n’a plus accès à la réparation.

A voir aussi : Mondial de l'automobile : Renault affiche ses ambitions

Critères d’indemnisation

  • Le coût de la réparation: lorsque la réparation peut coûter à l’assureur bien plus que la valeur du véhicule, il n’y en a pas. Le véhicule est simplement repris et la carte grise est envoyée à la préfecture pour les formalités d’usage.
  • L’état du véhicule: les voitures pollueuses sont automatiquement retirées de la circulation. Vous avez alors droit à une indemnisation qui vous permettrait de prendre un autre véhicule.
  • Les garanties choisies: si les clauses du contrat vous le permettent, vous pourriez avoir de l’aide pour prendre un nouveau véhicule dans les meilleurs délais. Pour cela, il faut que les garanties choisies soient dans le même sillage.