Est-ce que le CBD est légal ?

Est-ce que le CBD est légal ?

Le marché du CBD se porte de mieux en mieux grâce aux dernières mises à jour de la législation. Depuis que l’exploitation et la commercialisation du CBD ont été rendues légales sur le territoire français, les produits à base de cannabidiol n’ont cessé de se diversifier. Aujourd’hui, il devient plus facile de se procurer des produits au CBD. Il suffit de trouver une plateforme fiable proposant une large gamme. Cependant, avant de vous lancer dans l’achat, il est essentiel de connaître la réglementation appliquée à ce marché en plein essor. Découvrez alors tout ce qu’il y a à savoir sur la vente et l’exploitation de cette substance présente dans le cannabis.

La législation sur le CBD

Le cannabidiol est une substance contenue dans la fleur de chanvre avec le tétrahydrocannabinol. À la différence de ce THC, la consommation de CBD ne présente aucune forme de dépendance ni d’effet psychotrope. Même si le CBD reste encore un sujet délicat pour la législation française, il a fini par être autorisé sur le territoire. Bien que les produits au CBD puissent être commercialisés légalement sur le marché, ils doivent respecter certaines conditions.

A lire aussi : Comment utiliser les fleurs de CBD ?

L’illégalité du THC s’explique par les effets psychotropes qu’il engendre. Voilà pourquoi tout produit à base de CBD ne doit absolument pas contenir plus de 0,3 % de THC. Le non-respect de cette loi est sévèrement sanctionné par une amende de 200 €. Il faut savoir que ce taux maximal était auparavant fixé à 0,2 %, mais le vote du Parlement Européen a permis de le mettre à jour. Les différents changements positifs de la réglementation devraient donc améliorer davantage le marché du CBD et augmenter les chiffres des ventes.

CBD infusion

Lire également : Où acheter du CBD à Lille ?

Consommateur ayant acheté du CBD à Villefranche sur Saone respectant un taux de THC inférieur à 0,3 %

Les produits de CBD autorisés à la vente

Avec l’évolution de la législation, les fabricants continuent d’innover afin de proposer de nouvelles offres. Les produits à base de CBD se multiplient alors, et sont déclinés pour les différents besoins. Il suffit de trouver des plateformes spécialisées dans la vente de produits et passer votre commande pour vous en procurer.

L’huile de CBD est de plus en plus prisée, et elle est proposée en différents arômes pour tous les goûts avec des teneurs en CBD variable selon vos besoins. Les infusions à base de cannabidiol séduisent également les consommateurs. Mélangées à une matière grasse comme le lait, l’huile végétale ou le beurre, vous pouvez apprécier une boisson bien concentrée.

Vous pouvez également trouver différents types de produits cosmétiques comme les crèmes et les huiles de massages, jusqu’à ceux alimentaires. Sur un site spécialisé, vous pouvez découvrir une grande variété de produits que vous pouvez acheter en toute facilité.

La loi à propos des fleurs de CBD

La législation est stricte pour une seule et unique raison : éviter les effets néfastes et l’addiction aux substances comme le THC. Or, la fleur de CBD et celle de THC ont une allure identique. Il est donc compliqué de distinguer s’il s’agit du simple cannabidiol ou plutôt du dangereux tétrahydrocannabinol. Voilà pourquoi le gouvernement a décidé d’interdire l’exploitation et la vente de fleurs de CBD en raison de la difficulté du contrôle.

Après une révision de la législation, la fleur finit par être autorisée sur le marché. En effet, la décision du Conseil d’État a suspendu l’arrêté pour l’interdiction de la vente de feuilles et de fleurs de cannabis.

Cela implique que vous avez désormais la possibilité d’en acheter légalement, et de choisir parmi une large gamme de parfums. Cependant, la condition relative à la teneur maximale en THC reste valable même pour les fleurs. Seules celles contenant moins de 0,3 % de THC peuvent être proposées sur le marché.

Les lois différentes sur les CBD en Europe

Il faut savoir que la loi appliquée sur le marché du CBD n’est pas similaire dans toute l’Europe. En effet, même si la majorité des pays impose un taux maximal de THC dans les produits à base de chanvre, ce pourcentage n’est pas toujours le même.

Les produits au CBD sont complètement bannis du marché en Slovaquie. En Lituanie, ils ne sont autorisés que pour des fins médicinales. La commercialisation du CBD est prohibée dans plusieurs pays comme le Portugal, l’Estonie, la Finlande ou encore l’Autriche. Cependant, la consommation reste légale si les conditions imposées par l’Union européenne sont respectées.

En Suisse, aucune loi interdisant l’usage de CBD n’a été établie. Néanmoins, des lois imposant le niveau de THC inférieur à 1 % existent. À Amsterdam, la consommation du cannabis est totalement légale. La seule condition imposée est de ne pas détenir plus de 5 g à la fois. Si le taux maximal de THC autorisé en France est de 0,3 %, il passe à 0,6 % en Italie.

Le premier consommateur de cannabis dans le continent européen n’est autre que la République Tchèque. Dans ce pays, vous pouvez posséder entre 10 à 15 g de cannabis en toute légalité. Toutefois, l’interdiction s’applique plutôt à la vente de cannabis et la culture est limitée à 5 plantes.

Vous l’aurez donc compris, la législation liée aux produits à base de CBD évolue positivement, mais les conditions imposées diffèrent d’un pays à un autre. Si la vente de CBD en France parvient à franchir les 130 milliards d’euros actuellement, ce chiffre a toutes les chances de grimper dans les années à venir, particulièrement si d’autres améliorations visant à assouplir la législation sont prévues.

Comme vous pouvez le constater, le marché du CBD devrait avoir un avenir brillant et promettant. Les changements apportés aux réglementations dans chaque pays semblent être favorables pour les producteurs et les consommateurs. Grâce à la légalisation de la production, de l’exploitation et de la commercialisation des produits à base de chanvre, il devient très facile de vous en procurer.

Les boutiques en ligne proposent une large gamme de produits pour tous les besoins, avec des teneurs en CBD variables. Que ce soit de l’huile, des produits cosmétiques ou des produits alimentaires, le choix est vaste. Attendons de voir les prochaines mises à jour sur la réglementation appliquée sur ce marché en plein essor.