mardi, janvier 21, 2020
Actualité

Comment être sûr de manger vraiment bio

Aujourd’hui, la plupart des grandes surfaces s’autoproclament distributeurs de produits bio. Mais les denrées alimentaires qu’ils proposent sont-elles vraiment naturelles ? Pour jouir d’une certification bio, les commerçants doivent nécessairement vendre des produits dont la culture respecte les normes environnementales. Cette mesure est d’autant plus importante qu’aujourd’hui, de nombreux français passent à l’alimentation bio. Ces derniers ont alors besoin de s’assurer que les denrées qu’ils consomment sont vraiment bios. Mais savez-vous comment s’y prendre ? C’est ce que nous allons découvrir dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que la certification bio ?

Afin qu’un produit puisse être certifié bio, il faut qu’il soit cultivé conformément aux normes environnementales en vigueur. Ce secteur est, en effet régi par une loi stricte qui s’adresse aux producteurs de denrées alimentaires naturelles. Un produit qui respecte ces règles jouit donc d’un logo bio qui atteste de son caractère naturel. 

A lire également : 5 astuces pour apprendre l’anglais tout seul

L’agriculture et l’élevage biologique sont soumis à un contrôle strict afin de s’assurer que les produits dérivés ne contiennent pas de pesticides ni d’ingrédients nocifs à notre écosystème environnant et par conséquent à notre santé. Pour avoir la certitude de manger bio, achetez vos produits sur ce site.

Effectuer un contrôle de qualité 

La majeure partie des états européens disposent de structures spécifiques chargées d’attester de la qualité d’un produit biologique. Grâce à leur expertise, ils contrôlent les denrées afin qu’elles soient conformes à la loi qui régit ce secteur. Ce genre d’entreprise s’adresse généralement aux producteurs qui sont contraints de leur présenter des produits 100% naturels. Tout agriculteur ou éleveur qui se réclame fournisseur de denrées alimentaires bios doit nécessairement respecter les normes  imposées par ces structures sous peine d’encourir des sanctions pouvant aboutir à une suspension du certificat. 

A lire également : Les infirmiers et infirmières dénoncent le mépris du gouvernement

Ceci est donc une alerte pour toutes ces grandes surfaces qui s’autoproclament vendeurs d’aliments bios alors que la qualité de leurs produits laisse à désirer. La plupart d’entre elles courent le risque de voir leur magasin fermé.