jeudi, décembre 13, 2018
Santé

Tout sur le vaporisateur

À cette ère où l’usage de l’e-cigarette connaît un certain succès auprès des utilisateurs, on tend à le confondre avec le vaporisateur. Les deux diffèrent pourtant, tant dans leur utilisation que dans leur fonctionnement.

Qu’est-ce qu’un vaporisateur ? Comment l’utiliser et à quoi sert-il ? Voici les réponses à ces questions.

Ce qu’est un vaporisateur

Un vaporisateur est un matériel qui sert à chauffer avec de l’air chaud des herbes aromatiques dans le but de leur faire délivrer leurs fragrances avec de la vapeur. Il ne brûle donc pas la matière et ne provoque pas non plus de combustion ni de fumée, ce qui constitue l’un de ses avantages. Aussi, en s’en servant, on ne risque pas d’inhaler de la fumée contenant des particules toxiques comme du goudron, du naphtalène, du toluène ou autre. Son usage est de ce fait plus sain pour celui qui l’utilise.

Vaporiser, c’est fumer ?

Vaporiser diffère donc de l’acte de fumer dans la mesure où ce matériel se sert d’air chaud pour extraire les substances actives de la plante utilisée. La vapeur qui en provient est ainsi garantie sans particules nocives et n’est pas susceptible d’irriter ni la bouche, ni la gorge ou les poumons.

Dans le sens contraire, fumer entraîne la combustion et la carbonisation de la plante, générant par la même occasion de la fumée susceptible de détruire les composants actifs utiles essentiels à la santé.

Pourquoi vaporiser ?

Plusieurs raisons incitent une personne à se servir d’un vaporisateur.

  • Primo, c’est un des moyens les plus fiables qui rend inexistant le taux de substances dangereuses et irritantes inhalées.
  • Secundo, il permet aussi de rationner en plusieurs doses une quantité d’herbe qui, si fumée, ne sert qu’une fois.

Avec le vaporisateur Volcano Digit par exemple, on peut aussi concocter soi-même sa préparation, même à base de plusieurs plantes afin d’en obtenir une plus grande concentration et densité aromatique.

Les différents types de vaporisateurs

Il existe actuellement 4 types de vaporisateurs selon les besoins de son utilisateur.

À conduction

Le premier est le vaporisateur à conduction thermique qui chauffe à l’aide d’une source de chaleur placée dans la chambre de vaporisation les herbes.

À chauffage

Le second est le vaporisateur à chauffage par rayonnement qu’on peut chauffer à l’aide d’une ampoule halogène.

Vaporisateur par convection

Le vaporisateur par convection, lui, existe en 2 types, le premier disposant d’un petit tuyau souple pour inhaler la vapeur sans qu’on se serve d’une soufflerie et la seconde qui en possède une, mais de type ventilateur ou pompe à air.

L’intérêt de la vaporisation en aromathérapie

L’usage du vaporisateur trouve donc tout son intérêt dans le domaine de l’aromathérapie, car il permet de libérer les composants utiles des herbes médicinales utilisées. Ainsi, on arrive facilement à obtenir les effets recherchés sur le corps et l’esprit comme c’est le cas avec le jasmin, le cannabis, le rose d’eucalyptus, etc.

Vaporisateur portable ou vaporisateur de bureau

Quant à savoir s’il faut opter pour un vaporisateur portable ou un vaporisateur de bureau, il faut noter que ceux de qualité (plus gros) ne sont pas destinés à un usage à l’extérieur ou en déplacement. Par contre, ceux de taille plus réduite sont à manier avec prudence à cause de leurs matières de fabrication fragiles.