L’or, le pétrole et le platine : comment investir dans ces matières premières ?

L’or, le pétrole et le platine : comment investir dans ces matières premières ?

Le contexte mondial actuel renforce l’intérêt pour certaines commodités. L’or, le pétrole et le platine notamment proposent des marchés qui font partie des plus attractifs. Avec un prix à la hausse sur le long terme, le métal jaune est une excellente valeur refuge de la richesse.

Le platine devrait maintenir sa demande soutenue avec la nouvelle réglementation automobile et le pétrole également a une bonne tendance. Focus sur les moyens d’investir sur ces trois marchés !

A découvrir également : Faut-il espérer un rebond du bitcoin en 2019 ?

Les points de vente et sites spécialisés

Des boutiques spécialisées sont indiquées pour avoir plus d’informations sur le cours de l’or ou encore pour faire des transactions. Il est possible d’y acheter ou d’y vendre de l’or pour profiter des fluctuations sur ce marché.

Par exemple, le lingot de 1 kg d’or fin est passé d’environ 9 000 euros au début des années 2000 à plus de 57 000 euros aujourd’hui. Il s’agit là d’une hausse de plus de 550 %.

A voir aussi : 8 choses à savoir avant d'opter pour une compagnie d'assurance

Il faut noter qu’il est plus complexe de trouver un marché pour directement trader le platine. Pour cause, ce produit est plutôt réservé à un usage professionnel et industriel.

Il existe toutefois des sites internet spécialistes de cette ressource. Il est ainsi possible d’acheter ou de vendre du platine ou encore d’en faire une réserve de valeur. Ce type d’investissement est plus approprié pour le long terme.

Acquérir des actions

La bourse permet d’acquérir des actions. Le marché boursier donne en effet la possibilité d’acquérir ou de vendre les actions de grandes sociétés minières. On peut ainsi investir dans l’or, le pétrole ou le platine en choisissant de détenir une part du capital des entreprises du secteur.

Les rapports techniques des valeurs cotées en bourse sont généralement complets. Cela facilite l’analyse en matière de stocks, de niveaux de production, de coût de revient et de durée de vie des actifs miniers.Toutefois, l’investisseur doit avoir une bonne compréhension des bilans d’entreprise.

Se servir de la crypto monnaie

L’émergence de la crypto monnaie s’observe également sur les marchés de matières premières. De nombreuses crypto monnaies répliquent le cours de l’or. On peut notamment citer Tether Gold ou Pax Gold. Il en est de même pour le pétrole et le platine.

Ces stables coins sont des moyens originaux pour investir sur l’or. Ils permettent de diversifier et de stabiliser un portefeuille de crypto monnaies traditionnellement très volatiles. Ces cryptos actifs permettent de sécuriser les gains provenant d’autres actifs aux cours plus chahutés.

D’autres options d’investissement

Il existe de nombreuses autres méthodes permettant d’investir dans les matières premières. On distingue les ETF, les OPCVM et les produits dérivés.

Les ETF et les OPCVM

Les ETF (Exchange Traded Commodities) sont des fonds indiciels qui répliquent l’indice d’un sous-jacent permettant ainsi d’investir sur l’or ou toute autre matière première à des coûts ultras compétitifs. Il en existe deux types : les ETF sectoriels et les ETF de matières premières.

Les OPCVM (Organisme de Placements Collectifs en Valeur Mobilière) sont des fonds spécialisés dans les matières premières. Ils permettent ainsi d’investir dans le secteur tout en déléguant la gestion et la sélection des titres à un spécialiste des matières premières.

Les produits dérivés

Les produits dérivés peuvent admettre comme sous-jacents une matière première en particulier ou un ensemble de matières premières. On peut citer les options, les futures, les warrants, etc. Du fait de leur importance spéculative, ils doivent être utilisés pour des investissements de courts termes et par des investisseurs expérimentés.