3 façons de rendre votre lit Montessori plus confortable pour votre bébé

3 façons de rendre votre lit Montessori plus confortable pour votre bébé

Lorsqu’un bébé naît, il est primordial d’aménager un cadre sain, apaisant et confortable pour lui. De la balancelle aux tapis d’éveil en passant par le berceau et les étagères, l’on se retrouve très vite acculée. Même si tous ces différents accessoires sont utiles, d’autres par contre sont prioritaires, indispensables. Il s’agit notamment du lit Montessori pour bébé et les étagères de rangement. Ces derniers sont fabriqués sous différents modèles afin d’apporter tout le confort nécessaire à vos petits trésors. Toutefois, posséder un lit Montessori ne garantit pas le confort total à votre bébé. Alors, voici dans cet article quelques astuces pour rendre votre lit Montessori plus confortable pour bébé.

Un lit Montessori : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un modèle particulier de lit de bébé. En réalité, le lit Montessori diffère des autres lits pour bébé classique. Ce modèle contrairement aux autres lits pour bébés est placé à quelques centimètres au-dessus du sol.

A voir aussi : C'est quoi une absence injustifiée ?

Par ailleurs, il faut retenir que ce modèle de lit est fabriqué sans barreau de protection. Mais ce n’est pas un réel problème. Étant donné qu’il est placé près du sol, le taux de chutes graves est faible. En d’autres termes, c’est l’équipement parfait pour votre bébé. Il lui permettra aisément d’être plus autonome. Sans oublier qu’avec un lit Montessori, le bébé est en sécurité et il peut se déplacer sans grand danger.

Comment s’y prendre pour rendre un lit Montessori plus confortable ?

La Méthode Montessori de la célèbre Maria Montessori vise à favoriser l’autonomie des enfants, l’autocorrection. Avec cette méthode, l’enfant est le premier acteur de son développement personnel. Pour atteindre cet objectif, des outils Montessori sont disponibles pour aider l’enfant à atteindre son autonomie. Parmi ceux-ci, le lit Montessori connaît un succès particulier.

Lire également : Comment faire une lettre de motivation stage d'observation (3ème)

Cependant, malgré les avantages de ce matelas, le risque qu’un incident puisse survenir n’est pas totalement exclu. De ce fait, il est primordial d’avoir recours à certains procédés pour éliminer tout risque d’incident.

Placer le lit Montessori dans un angle de la chambre

Certes, le fait de placer le lit au centre de la chambre permet à votre enfant d’avoir une meilleure vue. Mais sachez qu’avec une telle disposition, le risque est plus grand, car les chutes peuvent avoir lieu des deux côtés du lit. Cependant en mettant le lit dans un angle de la chambre, votre enfant ne peut qu’utiliser l’espace restant. Il peut donc bouger dans son sommeil, sans pour autant tomber vu qu’un mur lui servira de barrière de protection.

Placer des coussins et des nounours

Pour commencer, sachez qu’avec le lit Montessori, vous avez la possibilité de choisir un lit plus large que les lits classiques pour bébé. Ce qui constitue un avantage majeur, car plus le lit est grand, plus votre enfant aura de l’espace. Mais sachant que tous les enfants ne sont pas capables d’utiliser un grand espace de manière objective, il peut en faire un terrain de jeu et glisser au-delà des limites. Alors pour éviter ces mauvaises surprises, pensez à mettre des coussins douillets sur le lit surtout au niveau de la partie supérieure.

En outre, pensez également à disposer des nounours de grande taille sur le lit. Les enfants adorent dormir avec des doudous. Ces doudous peuvent également servir de barrière lorsque l’enfant se retourne dans son grand lit.

Placer un tapis/couchage entre le paquet et le lit Montessori

Comme mentionné plus haut, la majeure partie des enfants n’est pas supposé réagir objectivement et de manière réfléchie. De ce fait, malgré la petite distance entre le sol et le lit Montessori un bébé peut toutefois se faire mal en tombant pendant la sieste ou un sommeil nocturne.

Pour mieux protéger votre enfant et lui procurer le confort, veillez à disposer un tapis doux et moelleux entre le sol de la chambre et le lit Montessori. En cas d’absence de tapis doux et moelleux, vous pourriez toutefois disposer un sac de couchage. Tout cela pourra amortir les chutes de bébé pendant son sommeil.