10 conseils pour choisir un matelas orthopédique

10 conseils pour choisir un matelas orthopédique

Le matelas orthopédique est un modèle spécialement conçu pour favoriser un alignement correct de la colonne vertébrale lorsqu’on s’y allonge. Il est ergonomique et s’adapte parfaitement à la forme du corps. Il peut donc être utilisé pour soulager le mal de dos ou pour avoir une bonne nuit de sommeil. Alors, vous avez envie de faire l’expérience d’une bonne nuit de sommeil sur un matelas orthopédique ? Voici 10 conseils qui vous aideront à choisir le modèle parfait.

  1. Vérifiez les dimensions

Que vous dormiez seul ou avec un partenaire, il est important que vous ayez suffisamment d’espace sur votre matelas. Un enfant dormira bien sur un matelas 90 x 190. Par contre, un adulte dont la taille est supérieure à 1,75 mètre sera plus à l’aise sur un matelas 90 x 200. Si le matelas doit cependant être utilisé par deux personnes de taille moyenne, il faudra opter pour la taille 160 x 200. À cet effet, nous vous recommandons le matelas hypnia. Il est spécialement conçu pour vous permettre d’avoir un sommeil réparateur. Notez qu’il existe également des tailles comme le 180 x 200 qui est conçu pour satisfaire les gros dormeurs.

A lire aussi : Comment éviter de reprendre du poids à l'approche de l'hiver

  1. Considérez l’épaisseur du matelas

Vous constaterez que les modèles orthopédiques ne sont parfois pas assez épais. En général, un matelas orthopédique doit avoir une épaisseur comprise entre 18 et 25 cm. C’est un bon compromis, surtout si les matériaux qui le composent ont une densité élevée.

  1. Tenez compte de la stabilité

La détermination de la fermeté idéale pour un matelas dépend de deux facteurs essentiels : votre morphologie et votre position de sommeil. Par exemple, un matelas souple convient aux personnes minces et à celles qui dorment souvent sur le côté. En revanche, les personnes plus lourdes qui préfèrent dormir sur le dos ont besoin d’un soutien plus important. Pour ce faire, un matelas ferme sera plus adapté pour eux.

A lire aussi : Les écrans solaires : amis ou ennemis ?

  1. Vérifiez la densité

Les matelas orthopédiques doivent être particulièrement confortables afin d’offrir le meilleur soutien possible. En règle générale, il est recommandé d’utiliser un modèle ferme. Pour la mousse à mémoire de forme, une densité minimale de 55 kg/m3 est recommandée. Pour le latex, la qualité du latex sera privilégiée (100 % naturel, synthétique). Cependant, les densités supérieures à 75 kg/m3 seront appréciées. Enfin, pour les matelas à ressorts ensachés, un grand nombre de ressorts est préférable.

  1. Prenez en compte l’aération

Il s’agit d’un critère essentiel pour éviter la transpiration excessive et l’accumulation de bactéries. Plus les matériaux qui composent le matelas sont respirants et plus le matelas orthopédique sera frais au fil du temps. Pour l’entretien de votre accessoire ou pour votre propre santé, le matériau de votre matelas doit donc être ventilé. Cela vous évitera de vous réveiller au milieu de la nuit à cause des températures élevées.

  1. Contrôlez les zones de confort du matelas

Un bon matelas orthopédique doit être souple afin de réduire les points de pression. Il doit offrir le meilleur soutien possible à la colonne vertébrale. Pour soulager les tensions, il convient donc de prêter attention aux zones de confort du modèle. Plus il y a de zones d’appui et plus le poids du corps peut être optimisé. En général, lorsqu’il y a 3 zones de soutien, elles correspondent à la tête, au dos et aux jambes. Lorsqu’il y a 5 zones de soutien, les pieds et les épaules peuvent être ajoutés. Enfin, un matelas à 7 zones de confort apporte un soutien supplémentaire aux jambes inférieures et aux reins.

  1. Considérer la technologie utilisée pour la conception

Pour réduire le mal de dos, vous devez prêter une attention particulière au matériau de votre matelas. Chaque technique offre son propre niveau de confort. Pour les maux de dos, un matelas souple est le meilleur choix. Le modèle orthopédique en latex quant à lui offre un soutien ferme et un très bon confort. Il est également très bien ventilé. Par contre, celui à ressorts ensachés offre un confort optimal et une très bonne indépendance de couchage. Pour finir, le matelas orthopédique en mousse à mémoire de forme à l’avantage de combiner plusieurs caractéristiques. Il est plus souple, plus confortable et particulièrement ferme.

  1. Essayez le matelas avant de l’acheter

N’hésitez pas à essayer différents matelas dans le magasin pour décider s’ils vous conviennent. Cependant, essayer un matelas dans un magasin pendant 10 minutes peut ne pas suffire pour juger de la qualité du matelas. C’est pourquoi les périodes d’essai et les garanties prolongées sont recommandées. Ils permettent de tester le matelas dans le confort de votre propre chambre. Si vous achetez un matelas en ligne, la plupart des marques proposent une période d’essai pouvant aller jusqu’à 100 nuits.

  1. N’oubliez pas le rapport qualité/prix

Lorsque vous choisissez un matelas, assurez-vous d’abord qu’il existe un certificat prouvant les matériaux utilisés et leur qualité satisfaisante. Si le prix est un bon indicateur de la qualité d’un produit, il faut se méfier des prix trop bas, car ils ne reflètent guère un produit de haute qualité. Comme pour tout ce que vous achetez, il est conseillé de choisir un matelas dont le prix est raisonnable et qui présente toutes les caractéristiques typiques d’un produit de qualité.

  1. Achetez le matelas d’une marque connue

Examinez les services offerts par le magasin ou le détaillant. Les meilleures marques et les meilleurs détaillants offrent une variété de services. Il s’agit entre autres des options de livraison, des garanties étendues et des périodes d’essai. Ils permettent également le recyclage des anciens matelas et des politiques de retour claires et simples.